Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 09:59

 


   

Le Langage du Seigneur

 

C'est un devoir sacré pour l'esprit humain que de rechercher pourquoi il vit sur Terre ou, de façon générale, dans cette création, à laquelle il est rattaché comme par des milliers de fils. Aucun être humain ne se croit assez insignifiant pour s'imaginer que son existence serait sans but, à moins qu'il ne la rende lui-même sans but. Pour cela, il se considère, dans tous les cas, comme trop important. Et pourtant, seuls quelques êtres humains de la Terre parviennent, avec peine, à se défaire suffisamment de leur paresse d'esprit pour se préoccuper sérieusement de rechercher quelle est leur tâche sur Terre.

De même, ce n'est que la paresse d'esprit qui les rend volontaires pour accepter des doctrines rigides conçues par d'autres. Et c'est paresse que de se tranquilliser à la pensée qu'il y a de la grandeur à s'en tenir à la croyance de ses parents, sans soumettre le développement des idées qui s'y trouvent à un examen personnel précis et minutieux.

En tous ces domaines, les êtres humains se voient, dés lors, encouragés avec zèle par des associations calculatrices et égoïstes, qui croient posséder, grâce à l'augmentation du nombre de leurs adeptes, le meilleur moyen d'élargir et de consolider leur influence et d'accroître ainsi leur puissance.

C'est bien loin d'elles que se trouve la vraie connaissance de Dieu; sinon elles n'entraveraient pas l'esprit humain par les chaînes d'une doctrine rigide; elles devraient au contraire lui enseigner la responsabilité personnelle instaurée par Dieu et qui stipule la liberté absolue de sa décision spirituelle! Seul un esprit libre à cet égard peut parvenir à la vraie connaissance de Dieu, laquelle mûrit en lui jusqu'à la conviction totale, qui est indispensable à chacun de ceux qui veulent être élevés vers les hauteurs lumineuses; car seule la conviction libre et sincère peut l'y aider.

Mais vous, êtres humains, qu'avez-vous fait! Vous avez entravé cette suprême grâce de Dieu et l'avez criminellement empêchée de se développer, cette grâce dont l'aide ouvre à tous les êtres humains ce chemin qui les conduit sûrement à la paix, à la joie et au bonheur le plus élevé!

Réfléchissez: dans le choix également, l'acceptation ou l'obéissance, qui, en conséquence de la paresse spirituelle, ne se manifeste peut-être que par habitude, ou parce que c'est l'usage pour les autres, réside une décision personnelle qui entraîne avec elle, conformément aux lois de la création, la responsabilité personnelle de celui qui agit ainsi !

Quant à ceux qui y poussent un esprit humain, ils encourent naturellement aussi une inévitable et inexorable responsabilité personnelle, main dans la main avec lui. La moindre pensée ou la moindre action ne se laisse pas effacer de la création sans entraîner des conséquences du même genre, car, dans le tissage de la création, se filent, sans erreur possible, pour les individus comme pour les masses, les fils qui attendent les déclenchements que leurs auteurs, donc ceux qui les ont engendrés, devront, en dernière extrémité, recevoir à leur tour, qu'il s'agisse de douleur ou de joie, selon le genre avec lequel ces fils naquirent un jour d'eux, mais amplifiés, et donc intensifiés.

Vous êtes accrochés au tissage de votre propre vouloir, de vos actes, et ne vous en libérerez pas avant que les fils ne puissent se détacher de vous, dans le dénouement.

Parmi toutes les créatures de la Création, l’esprit humain est la seule à posséder le libre vouloir, qu’il ne put pas, non, jusqu'à aujourd'hui, expliquer et qu’il ne comprit pas, parce que les limites étroites de sa rumination intellectuelle ne lui permettait de découvrir aucun point d'appui comme  preuve.

Son libre vouloir réside uniquement dans la décision dont Il peut, en effet, prendre un grand nombre à chaque heure. Mais aux conséquences de chacune de ses propres décisions, de par l’activité indépendante des lois de la Création, il est infailliblement soumis ! Là réside sa responsabilité, qui est inséparablement liée à l'octroi  de le liberté de vouloir dans la décision, qui est donnée en propre et indissociablement à l'esprit humain.

Autrement, où résiderait la Justice divine, Qui, en tant que soutient, compensation et maintient  de toute activité de la Création, est fermement ancrée dans la Création ?

Cependant, dans ses effets, elle ne tient pas toujours uniquement compte du court laps de temps d’une existence terrestre pour un esprit humain, mais, au contraire, des conditions toutes différentes existent ici,  ainsi que le savent les lecteurs de mon Message.

Souvent, vous avez, par de nombreuses décisions superficielles, attiré sur vous le malheur et, parfois vous l’attirez de force sur vos enfants. Même si vous vous êtes avérés trop paresseux pour trouver encore la force de décider par vous-même, en votre ressenti le plus intime, sans égard pour ce que vous avez appris, si chaque parole à laquelle vous vous êtes décidés à adhérer, peut receler en elle la Vérité, vous ne devriez pas chercher, encore en plus, à imposer les conséquences de votre paresse à vos enfants, que vous précipitez ainsi dans le malheur.

Ce que, donc, d'un côté, la paresse d’esprit entraîne avec elle, c'est, chez d’autres, l’intellect calculateur qui le provoque.

C’est par ces deux ennemis de la liberté spirituelle de décision que l’humanité se trouve à présent attachée, à l’exception de quelques-uns qui s'efforcent de rassembler le courage de briser ce lien en eux-même, afin de devenir véritablement des êtres humains tels que cela repose dans l’observance des lois divines.

Les lois divines sont en tout de vraies amies, elles sont les grâces secourables issues de la Volonté de Dieu, Laquelle ouvre ainsi les chemins du salut à celui qui s'applique à les chercher.

Il n'est pas un seul autre chemin en dehors de celui qu'indiquent clairement les lois de Dieu dans la Création! La Création entière est le langage de Dieu, que vous devez sérieusement vous efforcer de lire et qui n'est pas du tout aussi difficile que vous le pensez.

Vous appartenez à cette Création, dont vous êtes une partie, vous devez donc vibrer avec elle, œuvrer en elle, mûrir en apprenant d'elle et, y reconnaissant toujours davantage, vous élever, de marche en marche, entraînant avec vous, dans l'irradiation, tout ce qui, sur votre chemin, entre en contact avec vous, afin de l'ennoblir.

Alors, d'eux-mêmes, se déploieront, autour de vous, un miracle après l'autre, lesquels, dans la fonction de réciprocité, vous élèveront toujours plus.

Apprenez à reconnaître votre chemin dans la création, ainsi vous connaîtrez aussi le but de votre existence. Une allégresse pleine de reconnaissance vous comblera alors, de même que le bonheur le plus élevé qu'un esprit humain soit capable de supporter, et qui réside uniquement dans la reconnaissance de Dieu!

Mais la félicité de la véritable reconnaissance de Dieu ne peut jamais croître, et encore moins s'épanouir, sur une foi apprise et aveugle; seul le savoir convaincu, la conviction sachante, donne à l'esprit ce dont il a besoin pour cela.

Êtres humains de cette Terre, vous êtes dans cette création pour trouver la félicité! Dans le langage que Dieu vous parle d'une façon vivante! Comprendre ce langage, l'apprendre, y ressentir la Volonté de Dieu, c'est cela votre but au cours de votre pérégrination à travers la création. C'est dans la création elle-même, à laquelle vous appartenez, que se trouve l'explication du but de votre existence et, en même temps, la connaissance de votre objectif! Autrement vous ne pourrez jamais trouver aucun des deux.

Cela exige de vous que vous viviez la création. Toutefois, la vivre ou la vivre d'expérience,vous ne le pouvez que si vous la connaissez réellement.

Je vous ouvre, maintenant, par mon Message, le livre de la création! Le Message vous indique clairement le langage de Dieu dans la création, ce langage que vous devez apprendre à comprendre, afin que vous puissiez vous l'approprier entièrement.

Représentez-vous donc un enfant humain sur Terre, qui ne peut pas comprendre son père ou sa mère, parce qu’il n’a jamais appris le langage qu’ils parlent à l'enfant. Que devrait-il donc advenir d'un tel enfant ?

Il ne sait évidemment pas du tout ce que l'on veut de lui et, de ce fait, il tombera d'un mal dans un autre, s’attirera une souffrance après l'autre, et peut-être, pour finir, deviendra-t-il tout-à-fait inutilisable à tout but terrestre, de même que pour toute joie sur Terre.

Chaque enfant ne doit-il pas apprendre pour lui seul et par lui-même le langage de ses parents, si quelque chose doit sortir de lui ? Personne ne peut lui éviter cette peine!

Sinon, il ne parviendrait jamais à trouver son chemin, ne mûrirait jamais, ne pourrait jamais œuvrer sur la Terre, mais resterait au contraire un obstacle, une charge pour les autres et devrait finalement être séparé {des autres}, afin qu'il ne porte pas préjudice.

Et, maintenant, vous attendez-vous à quelque chose d'autre ?

L'inévitable obligation, pour cet enfant, d'accomplir un tel devoir, vous l'avez évidemment envers votre Dieu, dont vous devez apprendre à comprendre le langage, aussitôt que vous voulez obtenir Son aide. Or, Dieu vous parle dans Sa Création. Si vous voulez y progresser, vous devez d’abord apprendre à reconnaître ce langage qui est le Sien. Si vous négligez de le faire, vous serez séparés de ceux qui connaissent ce langage et se règlent d'après lui, car, autrement, vous apportez préjudice et entrave, peut-être même sans le vouloir réellement !

Vous devez donc le faire! Ne l’oubliez pas et ayez soin de le faire maintenant; sinon vous êtes abandonné sans secours à ce qui vous menace.

Mon Message sera pour vous un aide fidèle !

 

"Message du Graal", tome I,  exposé 34.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by oeuvre.de.abdrushin - dans Lectures

Formulaire de contact

PLAN DU BLOG

 

Accueil

Présentation du blog 

 

Le Message du Graal et son auteur

Le Message du Graal "Dans la Lumière de la Vérité"

Les exposés du Message du Graal

Abd-ru-shin, l'auteur du Message du Graal

Abd-ru-shin explique son but

Déclaration de Abd-ru-shin sur le Message du Graal

Le nom de plume de l'auteur du Message du Graal 

Comment situer le Message du Graal en regard des religions ou des philosophies ?

Le signe de l'édition

Témoignage d'un contemporain d'Abd-ru-shin

Par rapport aux autres enseignements, à quoi correspondent les expressions et concepts employés dans le Message du Graal ?

D'où Abd-ru-shin tient-il les connaissances contenues dans son œuvre ?

Qu'est-ce que le Graal ?

Les traductions du Message du Graal dans les différentes langues

Au sujet de la traduction du Message du Graal 

 

Genèse du Message du Graal

Synthèse rapide de la publication progressive du Message du Graal

Quelques témoignages du remaniement du Message du Graal par Abd-ru-shin

Déclaration de Melle Irmingard Bernhardt sur le remaniement du Message du Graal par son auteur

Le remaniement du Message du Graal - Pour en savoir plus

 

Les autres écrits de Abd-ru-shin

Le livre "Questions et Réponses"

Sommaire du livre "Questions et Réponses"

Le livre "Les dix Commandements de Dieu - le Notre Père"

Prières données aux hommes par Abd-ru-shin

 

Lectures

Ascension ( Exposé 7, tome1 ) 

Le Livre de la Vie ( Exposé 27, tome 1 )

Le langage du Seigneur ( Exposé 34, tome 1)

Le Premier Commandement

"Questions et Réponses" - Qu'est-ce qu'une recherche sérieuse ?

"Questions et Réponses" - Qu'est-ce que la Vérité ?

"Questions et Réponses" - L'examen de la Parole.

"Questions et Réponses" - La fréquentation des églises.

"Questions et Réponses" - Prières

Liens

 Mon autre blog 

- Lien pour télécharger le Livret " Sur le Chemin du Message du Graal

- Blog montrant le lien entre les mathématiques et la haute spiritualité : Mathématiques spirituelles

- Blog " De l'ancienne à la nouvelle Alliance "